Come-back & Catch-up

Un titre en anglais pour dire que cela fait 10 mois que je ne me suis pas connectée ici.

Ce n’est pas que l’envie m’en manquait, mais c’est juste que je n’ai pas trouvé le temps. Ou plutôt pas « pris » le temps.

Et puis je ne savais pas comment faire le lien entre tout ce qui s’est passé depuis et aujourd’hui.

Mais bon, j’ai envie de parler, de m’exprimer sur ce que je vis. Et force est de constater (c’est peut-être un peu triste d’ailleurs) que je ne suis pas en mesure de le faire pleinement IRL (dans la vraie vie, quoi). Mes meilleures amies ont déménagé. Avec M., on se concentre sur le présent et tout ce que l’on a à gérer… J’ai de très bons rapports avec ma maman mais pas de ceux qui permettent d’aborder sereinement ce genre de discussions. Un peu trop mal à l’aise je crois.

Du coup j’utilise ce blog comme mon journal intime. Personne n’en connait vraiment l’existence autour de moi. M. se doute bien que j’écris sur le sujet de la grossesse et la maternité car je ne m’isole pas non plus avec mon ordi, mais je ne veux pas qu’il lise le blog et je ne lui en ai pas donné le nom. C’est bizarre, non ?

Lire la suite

Publicités

Le Coup De Fil

J’avais passé une bonne journée.

Off ce jour-là, j’avais posé un précieux RTT pour aller faire tranquillement les courses de Noël avec ma maman. Un petit moment privilégié avec ma mère, un peu avant la cohue des derniers achats de Noël.

Et c’est sur la route du retour, que mon téléphone a sonné.

Étrangement, je n’attendais pas du tout cet appel. J’avais bien subi une prise de sang quelques jours auparavant, en marge de l’échographie du 1er trimestre, et j’avais bien eu toutes les informations liées au dépistage de la trisomie 21 puis signé une autorisation comme le veut la Loi. Mais je me disais que j’aurais la réponse d’ici une dizaine de jours, comme cela m’avait été annoncé. Pas moins d’une semaine après.

Alors quand la dame s’est présentée à l’autre bout du fil, comme étant la spécialiste en génétique de l’hôpital,  j’ai eu un premier coup au cœur. Elle m’a alors expliqué très calmement et très doucement que les résultats de mes examens étaient arrivés et que le risque que mon bébé soit atteint de trisomie 21 était de 1/416.

C’est donc un risque intermédiaire, et le protocole de l’hôpital veut que les mamans concernées par ce risque, entre 1/251 et 1/1000, soient reçues en réunion d’information et qu’il leur soit proposé de réaliser, si elles le souhaitaient, des examens complémentaires.
Avant d’être enceinte, j’avais toujours entendu parler de l’amniocentèse comme étant le moyen de dépister une trisomie 21. Les choses évoluent… Et heureusement, quand on considère que cette pratique, bien qu’utile, n’est pas sans risque de fausse couche. même si j’ai appris que le risque était entre 0,5% et 1%, ce qui est bien moindre que ce que j’imaginais.

trisomie_21_chromosomes-t21

Lire la suite

Les 4 Premières Semaines

La bonne nouvelle ne nous a exemptés ni de prises de sang, ni de rendez-vous réguliers chez le Dr B. notre endocrinologue. Naïvement, je pensais que le suivi s’assouplirait une fois que nous saurions que j’étais enceinte. Après tout, que ce soit les copines ou les films, à moins de problèmes de santé importants, on nous mentionne rarement le ballet de rendez-vous chez le spécialiste que vivent les futurs parents. Je dois vous faire rire à parler de films à chaque fois, mais c’est vrai qu’avec la FIV et ma grossesse, j’ai réalisé à quel point on était peu informés des différentes étapes de cette période de vie. Tant qu’on n’attend pas de bébé, on ne sait pas réellement qu’il y a cet autre monde, avec ses propres codes, son vocabulaire bien spécifique et en quoi tout cela consiste… Et je commençais à mettre un pied dedans.

Quoi qu’il en soit, le suivi était nécessaire car il fallait vérifier le taux de bêta HCG plusieurs fois par semaine et continuer les échographies, afin de s’assurer entre autres que le taux continuait de grimper, que mes ovaires réagissaient correctement, qu’il n’y avait pas de grossesse extra-utérine et que l’embryon évoluait bien.

Diagnostics of pregnancy

J’ai donc continué ce duo labo – écho pendant plusieurs semaines, qui m’ont parues une éternité alors que j’avais envie et besoin de repos et que j’attendais le feu vert pour partir en vacances.

Je repoussais la date sans cesse auprès de mon employeur qui ne comprenait pas trop mon calendrier mais a été fort heureusement très flexible. Pendant tout ce temps, j’étais sous hormones en local, progestérone pour être précise, pour aider l’embryon à s’accrocher.

Lire la suite

Yes, Baby !

Si vous avez lu mes précédents posts, vous devez avoir compris où je voulais en venir… Et pour celles et ceux qui arrivent, eh bien, en résumé :

ÇA A MARCHE !!!

Quelle joie… La fameuse tentative 1bis a porté ses fruits, sans mauvais jeux de mots. Comme quoi, les résultats heureux arrivent aussi.

Nous avons attendu la dizaine de jours qui a suivi l’implantation avec une impatience mesurée… De mon côté, j’étais retournée au travail, ce qui m’a permis d’être un peu moins focus sur ça et d’offrir  une certaine diversion à mon esprit. Comme je suis un peu work-addict, ça n’a pas trop mal marché. Je crois que M. a essayé d’en faire autant. Mais ce qui a été un peu plus difficile, c’est le jour où je suis allée faire LA prise de sang. Évidemment, on avait envie de découvrir le résultat, quel qu’il soit, ensemble ; pas question donc que j’en prenne connaissance seule. Je voulais partager ce moment avec M. et qu’il soit là aussi si jamais nos espoirs retombaient à zéro, comme pour beaucoup de couples.

mail par KanakoCela n’a donc pas été évident quand j’ai reçu dans la journée le SMS du labo me disant que les résultats du bêta HCG étaient disponibles… Mais j’ai tenu. Curieusement, j’étais même assez calme toute l’après-midi.

Une fois de retour à la maison, je me souviens exactement du moment. J’ai sorti mon ordinateur, M. était installé mes côtés, à ma droite sur le canapé. Je me suis identifiée sur le site du labo avec mon mot de passe et j’ai téléchargé les résultats.

Cela disait bêta HCG : 77 UI/L.

Et il y a eu comme un flottement. On n’était pas sûrs. M. m’a dit qu’il s’attendait à ce qu’il y ait une réponse claire : « Enceinte : oui » ou « non ». J’étais un peu d’accord avec lui. C’est vrai que ce chiffre était un peu perturbant. D’autant que le labo donnait à titre d’information le précédent dosage obtenu pour moi, qui était de 108UI/L.

Lire la suite

L’Attente

C’est la 1ère fois que je passe cette étape du transfert d’embryons.

Attente_2

J’ai lu sur un autre blog que c’était une période psychologique difficile très dure, vraisemblablement la plus dure dans le processus en tous cas car c’est vraiment une période d’expectative où tu n’as pas la main, où les choses se décident sans que tu ne puisses influer sur rien si ce n’est t’imposer du repos et essayer d’être dans le meilleur état possible… Chercher le bien-être. Facile à dire !

Tous les jours tu y penses, te demandant comment tu vas gérer la prise de sang qui dira si oui ou non l’embryon a tenu et si tu es enceinte. Et est-ce que, dans ce cas, la 2ème prise de sang 48h plus tard le confirmera bien. Et et comme toutes les femmes, est-ce que ça va bien se passer. Est-ce que tu ne vas pas faire de fausse couche, est-ce que tu fais suffisamment attention pour éviter tout ça…

Lire la suite